TROUBLE ZONE(S) mireille/merem/cluzet

Chapelle du Château de Verchaüs – Viviers-Ardèche

In Situ

Peinture/objet/matière/projection

Dix jours de résidence / retour

 Trouble Zone(s) est le deuxième opus de « J’ai toujours eu du mal avec les frontières », cycle que j’ai entamé  en aout 2015 lors d’un premier temps de résidence au château ( l’opus 1 « Esquisses » fut présenté en oct 2015)

Mon  propos  est d’interroger le récit d’Erri de Luca « Les Saintes du scandale », et ainsi, d’accompagner l’histoire transgressive  de  cinq femmes bibliques :  Tamar, Rahav,  Ruth,  Bethzabée et Marie .

Il est  question de m’emparer de ce  trouble  intense qui fit basculer leur histoire, leur vie,  par le corps .

Les cinq peintures latérales évoquent chacun une sensation, peut être celle de leur  corps habité…

Les peintures  de l’autel accompagnent et complètent par un regard vers la notion de « sainteté ».

Ce fut  une occasion pour moi de revisiter la tradition de la peinture,  celle liée plus particulièrement au Quattrocento.

La chapelle m’offre un écrin à la dimension parfaite pour présenter le résultat de  ce temps travail nourrit de spiritualité.

Je me suis emparée également de l’ espace intérieur comme un autre support .

L’objet suspendu « Cham»,  situé à l’entrée peut être touché et un son  se  diffuse  par le simple geste qui le manipule , ainsi par ce geste, le champ de la Lauzière *révèle également un chant,  trouble.

Les flacons contiennent  toutes les variétés botaniques présentent  dans le champ d’où vient le foin.

L’objet est donc la réduction objective de ce champ

Le foin matériau que je privilégie pour sa symbolique, accompagne et envahit l’espace . C’est une matière végétale brute et nourricière qui révèle tous les troubles primitifs potentiels de la vie. Cette matière me trouble et  accompagne ma démarche artistique depuis plus de dixans .

Dans cette chapelle , un autre son incertain vient perturber l’espace …

…Il n’est pas de si loin ….( angle/ vidéo-projection discrète)

Au final, c’est l’articulation et la  tension créée entre tous les éléments  présents qui m’intéresse et intensifie le propos

 

Trouble Zone(s) est à prendre comme une expérience sensorielle  et sensible offerte en partage au visiteur

M/M/C   1eroct 2016

*champ situé sur la commune de St Eulalie /plateau ardéchois